Partagez | 
 

 living in ruins of the palace within my dreams (saige)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 12:00

{saige cauldwell}
Decisions are the endless uncertainties of life that we’ll not know if they’re right until the very end, so do the best you can and hope its right. ©️octaviasn/lilycollins
lily collins | posh

   Nom, prénom : Le nom Cauldwell résonne dans les bouches des Anglais. Il inspire le respect, la réussite et surtout, le pouvoir de leur famille. A la naissance de leur premier enfant, ils décident de la baptiser Saige, en hommage à cette grand-mère qu'elle ne connaîtra jamais.
   Âge et date de naissance : Saige voit le jour un certain deux décembre, alors que l'hiver bat son plein dans la belle ville qu'est Brighton, en Angleterre. Elle fête l'an passé son vingt-septième anniversaires, mais Saige s'est toujours fait la promesse de ne pas faire du temps son ennemi.
   Lieu de naiss., origine, nationalité : Son accent anglais fait d'elle un spécimen à part, ici où les apparences sont de la plus haute importance. Pourtant, ses origines anglaises ne déplaisent pas à l'élite. Elle porte fièrement son héritage et lorsque New-York lui semble trop oppressant, elle retourne sans hésitation prendre un grand bol d'air dans sa ville natale qu'est Brighton.
   Boulot, études : Petite, Saige dessinait déjà tout ce qui lui passait par la tête. A l'adolescence, elle décide de faire de sa passion un travail à plein temps. Elle travaille aujourd'hui en tant que styliste pour l'entreprise familiale, la CW, chaînes de magasins de prêt-à-porter qui détrône H&M au Royaume-Uni. Elle fait également du sur mesure pour les femmes de la haute, qui s'arrachent ses services.
   Orientation sexuelle : Elle ne s'est jamais posée la question; les hommes font chavirer son cœur depuis bien longtemps.
   Statut civil : Un cœur à prendre parmi tant d'autres dans cette ville bien trop grande. Malgré sa promesse, elle repense souvent à lui, tandis que son père souhaite la marier à plus riche encore.
   État monétaire ($) : Les enfants Cauldwell n'ont jamais manqué de quoi que ce soit. L'affaire familiale fonctionne du tonnerre et leur nom prend un peu plus d'ampleur chaque jour aux États-Unis. ($$$$$)
   Traits de caractères : Patiente et concentrée, modeste, ambitieuse professionnellement, sérieuse, réservée et discrète, n'aime pas se dévoiler, le sourire toujours aux lèvres, ne reconnait pas ses erreurs, rancunière, ponctuelle, soignée et élégante, très critique envers elle-même, inventive et artiste, préfère travailler seule, charismatique, minutieuse, solitaire mais sociable.

   
when karma comes back to punch you in the face, I wanna be there... just in case it needs help.
A l'inverse de sa famille, l'argent et le succès n'ont jamais fait partie de ses plans pour la vie. Saige, elle préfère se voir comme une fille dans le vent, une fille qui prend les choses comme elles lui viennent et pas parce que papa et maman l'ont décidé ainsi. Et pourtant, elle se tait. Elle fait selon le bon vouloir d'un père trop autoritaire, qui lui enlève un peu à la fois tous ses rêves. Saige ne se montre jamais aux yeux de monde sans s'être apprêtée au préalable. Ses lèvres sont toujours peintes de cette couleur rouge sang, semblable à celles des roses qu'elle aime tant. Elle porte sur son corps long et fin ses propres créations, des tissus doux et colorés, dans un style souvent hors du temps et que la haute lui envie. Il y a peu de temps, une quinquagénaire croulant sous l'argent lui a supplié de lui dessiner une robe unique et qui rendrait les autres folles de jalousie. Et ses doigts ont tracé ces traits, cousu les tissus, jusqu'à l'obtention de cette magnifique pièce aux couleurs pastels. Depuis, tout le monde lui demande ses services. Saige, elle se bat depuis toujours pour la cause animale. Petite, elle prenait soin des animaux abandonnés qu'elle trouvait un peu partout dans Brighton. Aujourd'hui, elle verse de l'argent pour les associations dont elle est membre et refuse que l'entreprise familiale utilise des tissus d'origine animale pour ses collections. Son style de vie reflète ses convictions, c'est pourquoi elle est végane depuis maintenant dix ans. Elle ne manque jamais le temps du thé. Depuis son adolescence, Saige le boit de la même façon : agrémenté d'un filet de citron et d'un demi-sucre. Elle utilise la même tasse depuis des années, une vieillerie qu'elle a trouvée en brocante avec sa mère, mais qui sans qu'elle ne puisse l'expliquer, reste aujourd'hui trop importante pour pouvoir la mettre de côté. Elle se place souvent sur le balcon de sa chambre, un pull pour la protéger du froid, son bol en main, tout en observant l'horizon. Malgré l'envie de son père de la marier à un homme riche des Etats-Unis, Saige ne pense qu'à une seule et unique personne. Maxim ne quitte jamais ses pensées, même après ce jour où elle a dû lui dire au revoir. Elle s'était pourtant promis d'oublier ce qu'ils avaient vécu ensemble, mais Saige se rend compte aujourd'hui qu'il n'est pas possible de mettre son bonheur au placard.


   
before you go on a journey of revenge, dig two graves:
 


Dernière édition par Saige Cauldwell le Ven 3 Avr - 5:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 12:00

destiny has two ways of crushing us; by refusing our wishes, and by fulfilling them.

Decisions are the endless uncertainties of life that we’ll not know if they’re right until the very end, so do the best you can and hope its right.
Clap, clap, clap. Le bruit de ses talons claquant contre le sol de béton résonnait dans la rue, tandis qu'elle se dirigeait vers la petite maison aux volets bleues. Ses yeux fixèrent un moment le jardinet où les plantes poussaient allégrement dans un arc-en-ciel de couleurs. Ses doigts glissèrent sur les pétales rouges d'une rose près du portail, puis elle eut le courage de faire encore quelques pas. La porte n'était plus bien loin et pourtant, elle lui semblait inaccessible. A quelques centimètres, elle lui paraissait même agressive, comme si elle regorgeait de mauvaises émotions, de souvenirs que Saige allait devoir oublier pour vivre en paix.
Elle porta trois coups contre le bois et attendit un instant, les mains tremblantes, prête à s'enfuir au moindre soupçon de sa présence. Néanmoins, elle n'eut pas le temps de prendre la fuite et lorsque la porte s'ouvrit, ce fut un Maxim au sourire contagieux qui se présenta à elle. "Saige, je ne t'attendais pas aujourd'hui." Sa voix, à l'habitude rassurante et apaisante, lui donnait envie de s'excuser pour courir jusqu'à la voiture. Elle n'en fit rien cependant, restant plantée là sans ouvrir la bouche, sans savoir quoi lui dire.
Il lui fit signe d'entrer, son regard interrogateur légèrement inquiet. C'était comme s'il pouvait lire en elle, comme si elle se présentait à lui comme une sorte de livre ouvert, sur un chapitre qu'elle aurait préféré effacer de l'histoire.
"Je dois partir." Autant être claire et précise, pour ne pas perdre de temps. Bien sûr, c'était aussi une façon de terminer la relation rapidement, pour ne pas le blesser. Pour moins souffrir.
Mais comment expliquer qu'ils ne se reverront plus ? Que leurs rendez-vous secrets ne pourraient plus avoir lieu, qu'ils devaient se séparer à jamais ? Comment raisonner un homme amoureux, blessé, trahi ?
"Je pars pour New-York demain." Alors qu'elle brisait en mille morceaux cette relation qui comptait tant pour elle, Saige garda un visage neutre, presque sans émotion. Elle se félicita de ses talents d'actrice, mais se gifla intérieurement en voyant les traits de Maxim passaient de la douleur à la colère. Ses joues prirent une teinte rouge, semblable à celle de la robe qu'elle portait. Et ses yeux brillaient d'une certaine tristesse; on pouvait presque y lire le sentiment d'abandon qui s'installait peu à peu en lui.
"En fait, je n'ai jamais fait partie de tes plans." Des plans de mon père, voulait-elle hurler le plus fort possible, pour qu'il comprenne enfin qu'elle n'y était pour rien. Qu'elle n'avait aucun pouvoir sur ses décisions. Mais elle n'ouvrit pas la bouche, préférant l'écouter plutôt que de le sermonner. Elle l'écouta crier que son comportement était égoïste, qu'elle ne pensait qu'à son propre bonheur, avant de prendre en compte celui des autres. Le sien. Le leur. Elle l'écouta dire qu'il n'y avait jamais eu d'amour entre eux, que leur relation n'avait été que mensonges. Et lorsque son discours fut fini, elle vint déposer un simple baiser sur sa joue, avant de prendre enfin la fuite.


Dernière édition par Saige Cauldwell le Jeu 2 Avr - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rozen Steyn
SHE'S WHISKEY IN A TEA CUP.
avatar

Mails : 197
Pseudo + © : Foxes, Vendela. / Myself and tumblr.
Face : Eliza Taylor
Years-old : Twenty-five yo.
Heart status : Nothing in there. (what a liar)
Job + $ : Contrôleuse de gestion. ($$$$)

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: (2/2) - libre.

MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 13:55

Superbe choix
Bienvenue et bon courage I love you

_________________
Here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town from dust. The time will come, when you'll have to r i s e above the best, improve yourself your spirit, never dies. / IMAGINE DRAGONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 14:43

lily, elle est parfaite cette fille I love you bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Bran Sargent
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Mails : 278
Pseudo + © : witchling, myself.
Rp language : ...
Face : matthew daddario.
Years-old : thirty-one yo.
Heart status : messed up situation, but there's someone.
Job + $ : fireman, among other things.

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 15:03

Bienvenue sur le forum avec la toute belle Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtownwaves.forumsgratuits.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Jeu 2 Avr - 17:30

Vos avatars
Merci pour l'accueil les filles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Ven 3 Avr - 10:48

La jolie Lily. I love you
Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Ven 3 Avr - 11:43

Emma
Merci beaucoup ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Bran Sargent
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Mails : 278
Pseudo + © : witchling, myself.
Rp language : ...
Face : matthew daddario.
Years-old : thirty-one yo.
Heart status : messed up situation, but there's someone.
Job + $ : fireman, among other things.

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   Ven 3 Avr - 14:08

Tout est bon, je valide. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtownwaves.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: living in ruins of the palace within my dreams (saige)   

Revenir en haut Aller en bas
 
living in ruins of the palace within my dreams (saige)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission Living with a Superstar épisode 16
» Living Death
» Escape of the living-dead
» [Shafak,Elif] Bonbon Palace
» Le Mort vivant (The Living Dead)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRIFTING OF TO SEA :: DRIVING CADILLACS IN OUR DREAMS. :: Trashes Exists In Hell :: Downtown Still Alive-
Sauter vers: