Partagez | 
 

 ain't no other man ☆ alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 8:48

{alexander hadley}
i just shot a man down ©kelofrp/rihanna - man down
taron egerton | filthy

Nom, prénom : Hadley, un nom hérité d'un père absent dont l'image est vague et lointaine dans l'esprit du jeune Alexander, la plupart du temps appelé Alex.
Âge et date de naissance : Âgé de dix-neuf ans, Alex est né la veille d'un changement d'année, un 31 décembre 1996.
Lieu de naiss., origine, nationalité : Il est né à Sayville, dans le coin. Alex est américain mais il ignore les origines de son père qui vit en Ecosse.
Boulot, études : Alex ne travaille pas et n'étudie pas. Avant, il passait son temps à voler des voitures et des vieilles dames. Maintenant, il est larbin pour une famille de riches, ce qui le débecte.
Orientation sexuelle : Absolument hétérosexuel, Alex a même tendance à être homophobe.
Statut civil : Il est célibataire, n'ayant jamais connu de relations, seulement des aventures sans lendemain. Il n'est ni marié ni veuf ni divorcé, simplement orphelin de père abandonné par sa mère, fatiguée de ses bêtises. Alex est actuellement sous la tutelle d'une riche famille des Hamptons.
État monétaire ($) : - $.
Traits de caractères : Alexander est vif d'esprit. Il est loin d'être taciturne et discret, ce qui est un comble pour un voleur. Alex est au contraire bruyant et envahissant. Il est agressif et impulsif. Ses nerfs s'échauffent vite. Il se défend par l'attaque. Il est vulgaire. Derrière cette carapace se cache néanmoins un jeune homme blessé qui ne demande que de l'attention et de l'amour. Il se pourrait bien qu'Alex soit romantique et doux, parfois.

when karma comes back to punch you in the face, I wanna be there... just in case it needs help.
Alexander n'est pas très fûté. Il a arrêté l'école à l'âge de quatorze ans, ce qui explique son parler très familier et ses lacunes sur des points de culture générale assez évident.  ☆ Il n'a jamais réellement su comment ses parents se sont rencontrés et n'a vu son père que trois fois dans sa vie, la dernière, il y a dix ans. Il sait simplement que son père vit actuellement en Ecosse mais ne désire pas prendre contact avec lui : en partant, ne lui a-t-il pas fait comprendre qu'il ne voulait rien savoir sur lui ?  ☆  Alex se pince toujours le nez avant de parler.  ☆ Il a toujours une cigarette coincée derrière son oreille droite qu'il prend de sa main directrice, la gauche.  ☆ Alex se ronge l'ongle du pouce.  ☆  Il a une étoile tatoué sur la hanche dont il vérifie la présence chaque fois qu'il se déshabille.  ☆ Il se mordille sans cesse la lèvre inférieure. ☆ La moitié du temps, il se balade avec la braguette ouverte sans s'en rendre compte. ☆ Il porte le collier de son père, malgré sa rancoeur.

destiny has two ways of crushing us; by refusing our wishes, and by fulfilling them.
« Il est où Papa ? » demanda-t-il. Il leva ses yeux de biche vers sa mère, assoupie dans son fauteuil, comme toujours. Elle ne faisait pas grand chose de sa vie et ratait le peu qu'elle en faisait, par ailleurs. Amener Alexander à l'école était un point qu'elle négligeait souvent, d'ailleurs. D'un mouvement de bras, elle repoussa son fils. Trop de questions, tout le temps, loin de réaliser qu'il s'agissait d'un réel manque pour le petit garçon de sept ans, qui grandissait sans modèle masculin dans un univers instable. « Pourquoi Papa est jamais là ? ». Encore une question, trop de question. « Parce qu'il ne veut pas de toi », avait-elle répondu, sans se douter que ses mots détruiraient l'âme d'enfant d'Alexander pour forger son âme de délinquant sous l'identité d'Alex.

Quatorze ans, errance dans les rues de Sayville, un paquet recouvert de kraft dans les mains. Alex savait ce qu'il y a dedans. C'est parce qu'il à fumer le contenu dans les chiottes qu'il a été exclu du bahut. Alex effectuait une livraison pour son « patron », un mec louche dont il connaissait le nom mais ignorait la figure. Il perdait déjà pieds et était loin de se douter qu'un flic le suivait de près pour le coffrer. Quatorze ans, arrêté pour deal. Début de la fin.

Alex enchaîna les délits. Vols, agressions, état d'ivresse sur la voie public, mauvais comportement à l'égard d'un policier. Il enchaîna pendant cinq longues années jusqu'à un point de non-retour.

C'était une nuit sombre d'hiver. Alex marchait, sentant le froid de l'acier du flingue contre sa cuisse. C'était maintenant ou jamais que sa vie prenait un virage. Soit il tuait, soit on le tuait. Il s'arrêta pile pour voir arriver la berline noire du juge. Il se tamisa dans l'ombre, prêt à surgir comme un fauve sautant sur sa proie. Il lui sauta littéralement dessus, enserrant sa gorge de son bras pour coller le pistolet sur la tempe de l'homme. Son doigt tremblait sur la détente. Il fallait qu'il lui explose la cervelle, les ordres étaient clairs mais lorsqu'il vit deux orbes dorées sortir à leur tour de la voiture, Alex eut un mouvement de recul. A travers sa cagoule, il pouvait la voir mais elle ne pouvait pas. Elle était magnifique. « Papa ? ». Son cœur se contracta. Alex ne pouvait pas. Il relâcha la pression, le juge en profitant pour le plaquer contre la tôle de la voiture. « Chérie, éloigne-toi et appelle les flics ». Qui croyait prendre était pris. Alex était coincé. Quelques heures après, il était enfermé dans une pièce avec des policiers et celui qu'il aurait dû tuer qui ne cessait de le regarder, intransigeant, sans ressentir la moindre peur à son égard. Le policier déposa le casier sur le bureau. « Alexander, crois-moi, tu es dans de sales draps. ». On lui parla de tutelle, de pleins de mots qu'il ne comprenait qu'à moitié. Il ne saisissait qu'une chose : sa mère se délectait de ses droits parentaux. Il était seul. Or, le juge Irwin, sa victime, avait vu quelque chose en lui, un espoir, un souffle de positif. Il lui sauvait la mise. « En échange du droit chemin et d'information, tu es libre, Alexander. En contre-partie, tu dois accepter de vivre chez les Irwin et l'aider. Au moindre faux pas, c'est la case prison. Compris ? »

Alex poussa la porte d'entrée, traînant son sac de sport contenant ses maigres bien, derrière lui. La femme du juge se présenta avant d'introduire sa fille. Ses yeux, putain de merde.

before you go on a journey of revenge, dig two graves:
 


Dernière édition par Alex Hadley le Dim 5 Avr - 14:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 8:48

+1, au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Rozen Steyn
SHE'S WHISKEY IN A TEA CUP.
avatar

Mails : 197
Pseudo + © : Foxes, Vendela. / Myself and tumblr.
Face : Eliza Taylor
Years-old : Twenty-five yo.
Heart status : Nothing in there. (what a liar)
Job + $ : Contrôleuse de gestion. ($$$$)

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: (2/2) - libre.

MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 9:06

Bienvenue et bon courage

_________________
Here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town from dust. The time will come, when you'll have to r i s e above the best, improve yourself your spirit, never dies. / IMAGINE DRAGONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 9:25

merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 11:37

Ce choix
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 11:57

Oh un homme de maison
tu veux bien t'occuper de l'entretien de ma piscine?
BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 12:12

*seal of approval*.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 12:41

vu alex pettyfer, c'est pas de la piscine dont il s'occuperait s'il était gay :mdr: :mdr: :mdr
mais quel accueil, merci les gars I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 13:36

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Bran Sargent
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Mails : 278
Pseudo + © : witchling, myself.
Rp language : ...
Face : matthew daddario.
Years-old : thirty-one yo.
Heart status : messed up situation, but there's someone.
Job + $ : fireman, among other things.

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 14:41

Bienvenue sur le forum.
Est-ce-qu'il serait du moins possible de changer le nom de famille? On déjà les Oakes. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtownwaves.forumsgratuits.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 14:45

C'est fait
Revenir en haut Aller en bas
Bran Sargent
what evil is your beauty yet to cause.
avatar

Mails : 278
Pseudo + © : witchling, myself.
Rp language : ...
Face : matthew daddario.
Years-old : thirty-one yo.
Heart status : messed up situation, but there's someone.
Job + $ : fireman, among other things.

b l a n k s p a c e
Notebook/Contact List:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   Dim 5 Avr - 14:54

Merci. I love you
Je valide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://downtownwaves.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ain't no other man ☆ alexander.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ain't no other man ☆ alexander.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexander Ponomarchuk
» Alexander McCall Smith
» Alexander mcqueen et kate
» Alexander Mc Queen est mort:R.I.P
» Captain Bolitho de Alexander Kent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRIFTING OF TO SEA :: DRIVING CADILLACS IN OUR DREAMS. :: Trashes Exists In Hell :: Downtown Still Alive-
Sauter vers: